Robert Charbonneau, Designer et inventeur

Membre de l'Association des Designers Industriels du Québec (ADIQ)

ASSISTANCE À INVENTEUR

ASSISTANCE À INVENTEUR

ASSISTANCE À INVENTEUR

L’INVENTIVITÉ NE S’APPREND PAS À L’ÉCOLE. IL Y A LES INGÉNIEURS ET LES INGÉNIEUX ET ON PEUT TRÈS BIEN ÊTRE L’UN SANS L’AUTRE. DANS BIEN DES CAS, ON POURRAIT PARLER D’UNE FAÇON DE PENSER, UNE SORTE DE PRÉDISPOSITION À VOIR DES SOLUTIONS OÙ D’AUTRES NE VOIENT QUE LES PROBLÈMES.

 

COMME IL Y A DES INVENTIONS DANS TOUS LES DOMAINES, ELLES PRENNENT ÉVIDEMMENT DIVERSES FORMES. CERTAINES SONT PLUS THÉORIQUES OU DISONS PLUTÔT IMMATÉRIELLES, MAIS LORSQU’IL S’AGIT D’UN PRODUIT PHYSIQUE, L’OBJECTIF EST GÉNÉRALEMENT SA COMMERCIALISATION À GRANDE ÉCHELLE. À CE MOMENT, LES COÛTS DE REVIENT AINSI QU’UN ESTHÉTISME À LA HAUTEUR DU PRODUIT PRENNENT TOUTE LEUR IMPORTANCE ET DEVIENNENT MÊME INCONTOURNABLES.

ÉTANT MOI-MÊME INVENTEUR, JE CONNAIS BIEN L’IMPORTANCE DE LA CONFIDENTIALITÉ. IL VA DONC DE SOI QU'UNE ENTENTE À CET ÉGARD SOIT SIGNÉE AU DÉPART. PAR LA SUITE, J’OFFRE LES SERVICES SUIVANTS:

 

• Séances de brainstorn: Sert souvent à remettre en question certains acquis. Au cours de l’évolution d’une idée, il arrive qu’on s’accroche à un détail qui n’a plus lieu d’être. Juste de poser la question suffit parfois pour mettre sur la piste d’une meilleure alternative. Dans une séance de brainstorm, il n’y a pas d’idée idiote. En fait, oui il peut y en avoir, mais ce sont parfois celles-là même qui vont générer l’éclair de génie.

 

• Conseils en fabrication: Le fait d’avoir une bonne idée ne signifie pas qu’on connaisse les méthodes de fabrication les mieux adaptées pour la réalisation du produit. Les outils et les procédés ont beaucoup évolué ces dernières décennies. Un produit fabriqué selon les règles de l’art devrait coûter moins cher et être meilleur.

 

• Modélisation 3D: Permet souvent de réduire les coûts de prototypage. Plusieurs erreurs sont décelées à cette étape et dans le cas de pièce usinée, le fichier numérique sera utile pour sa fabrication sur machine-outil. (Voir Modélisation 3D)

 

• Cahier des charges: Comme il s’agit ni plus ni moins du livre de recette pour la réalisation d’un produit. (Voir Cahier des charges)

Exemple:

Un inventeur d’accessoires professionnels pour le cinéma, Alex Amyot, a généralement une idée très précise de ce qu’il veut. Il dessine chacune de ses pièces à la main. Beau travail, mais à l’ancienne. Avec lui, mon travail consistait donc à prendre le relais avec les moyens d’aujourd’hui. Chaque pièce a été dessinée en 3D, permettant ainsi de la visualiser, de vérifier les concordances entre les pièces et de fournir du coup le fichier numérique pour l’usinage. Un cahier de production complet a été constitué pour fins de demandes soumissions d’une part, mais aussi pour vérification. Les dessins et les fichiers numériques doivent correspondre sinon un drapeau rouge se lève. Après l’expérience des premiers prototypes, les machines-outils sont maintenant programmées et peuvent produire les pièces à volonté.

Robert Charbonneau, Designer et inventeur

438-808-5121

robert@cdesign.ca